0

Confinement : ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas

Par Patrick de Casanove – Le 08 avril 2020 – Contrepoints

Le confinement est la preuve de la faillite de l’État-providence. Il est flagrant que nous n’aurions jamais du en arriver là.

Ce qu’on voit c’est le pays à l’arrêt ou presque. Ce qu’on voit c’est la gestion calamiteuse de l’épidémie par l’État. Ce qu’on voit ce sont les zones de non droit.

Ce qu’on ne voit plus, tellement elle est entrée dans nos vies, c’est l’intense propagande promouvant les mérites du confinement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.