1

Covid19, quand le Conseil d’État se fait l’avocat de l’incurie du système Macron

– Régis de Castelnau – Vu Du Droit

Un petit commentaire d’arrêt pour les juristes, mais pas que.

À la demande de la Ligue des droits de l’Homme (!) Le Conseil d’État vient de faire une nouvelle démonstration de son lien organique avec le pouvoir d’Emmanuel Macron. Non seulement il refuse de prendre ses responsabilités et de contrôler les actes de celui-ci, mais il se fait l’avocat zélé de l’incurie gouvernementale.

Nous étions déjà intervenus pour commenter de précédentes décisions, celle annulant l’arrêté du maire de Sceaux imposant le port du masque sur le territoire de sa commune en est une triste démonstration et dissipe définitivement les illusions qu’avait pu faire naître l’avis rendu sur le projet de loi retraite.

Décidément, c’est le préfet Lallement qui a raison, il y a bien désormais deux camps.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.