0

Mesures sanitaires imposées à l’Église

Réflexions de Mgr Camiade après le 28 avril

Depuis près d’un mois et demi, nous sommes privés de la célébration publique du culte dans nos églises, essentielle pourtant pour la vie sacramentelle des baptisés.

Mardi 28 avril, notre premier ministre a présenté à l’assemblée nationale les conditions de la reprise prochaine mais lente des activités sociales, commerciales et professionnelle. Parmi de nombreuses et complexes explications, il a glissé devant nos députés, dont aucun n’a semblé s’en émouvoir, que les célébrations cultuelles ne pourraient pas reprendre avant le 2 juin. Cette annonce pose aux pasteurs de l’Église catholique, de véritables questions, en particulier sur la possibilité pour nous de rester centrés sur le but de notre mission : le Salut des âmes. Nous sommes invités à lire la ferme réaction des évêques à ce sujet.

Beaucoup de prêtres et de fidèles, s’interrogent sur la légitimité des mesures sanitaires imposées à l’Église, sur la soumission de tous les évêques et des fidèles aux autorités.

https://www.cahors.catholique.fr/eglise-pratique/l-eveque-et-le-diocese-de-cahors/agendas-homelies-lettres/article/mesures-sanitaires-imposees-a-l
https://www.cahors.catholique.fr/eglise-pratique/l-eveque-et-le-diocese-de-cahors/agendas-homelies-lettres/article/mesures-sanitaires-imposees-a-l

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.