0

Rational use of face masks in the COVID-19 pandemic

The Lancet – March 20, 2020

Recommendations on face mask use in community settings
If you are healthy, you only need to wear a mask if you are taking care of a person with suspected SARS-CoV-2 infection.

Recommandations sur l’utilisation des masques faciaux en milieu communautaire. Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez porter un masque que si vous prenez soin d’une personne soupçonnée d’être infectée par le CoV-2 du SRAS.

Since the outbreak of severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2), the virus that caused coronavirus disease 2019 (COVID-19), the use of face masks has become ubiquitous in China and other Asian countries such as South Korea and Japan. Some provinces and municipalities in China have enforced compulsory face mask policies in public areas; however, China’s national guideline has adopted a risk-based approach in offering recommendations for using face masks among health-care workers and the general public. We compared face mask use recommendations by different health authorities (panel). Despite the consistency in the recommendation that symptomatic individuals and those in health-care settings should use face masks, discrepancies were observed in the general public and community settings.12345678 For example, the US Surgeon General advised against buying masks for use by healthy people. One important reason to discourage widespread use of face masks is to preserve limited supplies for professional use in health-care settings. Universal face mask use in the community has also been discouraged with the argument that face masks provide no effective protection against coronavirus infection.

Depuis l’apparition du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2), le virus qui a causé la maladie coronavirale 2019 (COVID-19), l’utilisation de masques faciaux est devenue omniprésente en Chine et dans d’autres pays asiatiques comme la Corée du Sud et le Japon. Certaines provinces et municipalités chinoises ont mis en place des politiques de masques faciaux obligatoires dans les lieux publics ; cependant, la directive nationale chinoise a adopté une approche basée sur le risque en proposant des recommandations pour l’utilisation des masques faciaux parmi les travailleurs de la santé et le grand public. Nous avons comparé les recommandations relatives à l’utilisation des masques faciaux par différentes autorités sanitaires (panel). Malgré la cohérence de la recommandation selon laquelle les personnes présentant des symptômes et celles qui travaillent dans le secteur de la santé devraient porter un masque facial, des divergences ont été observées dans le grand public et dans les milieux communautaires.1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 Par exemple, le Surgeon General des États-Unis a déconseillé l’achat de masques destinés à être utilisés par des personnes en bonne santé. Une raison importante pour décourager l’utilisation généralisée des masques faciaux est de préserver des stocks limités pour un usage professionnel dans les établissements de soins de santé. L’utilisation universelle des masques faciaux dans la communauté a également été découragée sous l’argument que les masques faciaux n’offrent aucune protection efficace contre l’infection par les coronavirus.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

https://www.thelancet.com/journals/lanres/article/PIIS2213-2600(20)30134-X/fulltext#coronavirus-linkback-header

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.