2

La France des bars clandestins osera-t-elle s’exprimer après le 11 mai ?

C’est, au fond, la France de la majorité silencieuse, si mal traitée par nos élites depuis plusieurs décennies, qui a appris à vivre à l’abri des instructions officielles. C’est la France des beaufs méprisés par Cabu et par toute la gauche bien-pensante qui fut la première, rappelons-le, à établir une équation entre la France profonde et la bassesse humaine. Continuer la lecture